Catégories

Fournisseurs

Albums

Cible Tactique HS - Spéciale Sniper

  • Pack de 5 Cibles avec jeux de Stickers pour variantes.
  • Prix dégressifs par Pack de 5, 10 ou 20.
  • Images Haute Définition très réaliste en couleurs.
  • Deux Zones de touche, Mortelle et Blessante.
  • Schéma anatomique des organes internes.

Plus de détails


19,95 €

Disponibilité : En Stock

7 autres produits dans la même catégorie :

La formation de certaines unités spéciales exige des critères et des besoins très spécifiques.
Cela concerne surtout la formation des tireurs d'élite de l'Armée, de la Gendarmerie et de la Police. La distance de tir est dans ce cas beaucoup plus importante, que pour la majorité des autres armes, et les cibles sont, de par leurs spécificités, beaucoup plus difficiles à traiter.
Les responsabilités liées à la nécessite d'intervention lors d'un cas concret peuvent être importantes.
 
Donc les exigences concernant les cibles pour l'entraînement de ces tireurs doivent être différentes de celles utilisées pour les armes de poing ou pistolets mitrailleurs.
Cependant, il existe peu de cibles spécifiques pour l'entraînement des tireurs de précision.
Les cibles disponibles sont mal conçues et les images peu réalistes.
Les tireurs utilisent par nécessité des cibles non adaptées, pour le tir aux armes de poing, souvent en noir et blanc, et d'un réalisme douteux.
C'est pour cette raison que la plupart des tireurs de précision des forces de sécurité ainsi que les instructeurs de tir des forces spéciales, ont demandé depuis longtemps l'élaboration d'une cible spéciale, qui répondrait enfin aux exigences nécessaires à leur entraînement. 
 
C'est pour cette raison que la société ESP a décidé, après le lancement très réussi de la première série de cibles tactiques, de développer un produit innovant, qui correspondrait au mieux aux exigences et besoins des professionnels du tir de précision.
Depuis le début de la phase de réflexion de nombreux tireurs d'élite d'unités de renom et des instructeurs de tir à longue distance ont participé au développement.
Ce sont surtout eux qui ont contribué essentiellement de par leurs nombreux conseils mais aussi après des essais de tir, à la nouvelle apparence de la cible pour tireurs de précision, qui selon l'opinion des nombreux experts, est une des plus réussie pour l'entraînement.
Elle s'intègre parfaitement au « Programme d'entraînement des tireurs d'élite » pour une formation optimisée. 
 
On les utilise cependant surtout pour l'entraînement des tireurs d'élite de l'armée, qui tirent à des distances extrêmes, souvent de plusieurs centaines de mètres.
La configuration de ces cibles pour ce type de tir est absolument remarquable, et même dans la situation, de distances plus proches d'engagement pour les tireurs de précision en combat urbain. 
 
La grande précision des fusils moderne et de leurs optiques permettent des tirs extrêmement pointus même à ces distances.
Les cas d’engagement réels exigent de faire mouche au premier coup de feu, et il faut de plus le plus souvent toucher une zone anatomique très réduite.
Ce périmètre est défini d'habitude par un petit cercle de la taille d'une balle de golf dans la zone médullaire.
Toucher cette zone permet une neutralisation complète de la cible ainsi que sa paralysie immédiate.
Cela est nécessaire pour stopper les velléités de tout criminel ou terroriste.
 
Bien que toutes les cibles ESP matérialisent cette zone au centre de la tête, d'après les expériences vécues pendant des tirs d'entraînement, cette zone sur les cibles était rapidement détruite par un tir concentré à une distance de 100m de telle manière, qu'on ne pouvait plus faire une évaluation précise du tir, et en plus paradoxalement le tireur était démotivé.
En plus les têtes sont placées sur ces cibles seulement dans des positions limitées – à savoir de face ou de profil.
En réalité on rencontre souvent les situations, où il faut traiter un objectif, qui est situé par rapport au tireur en contrebas ou bien de dos.
 
Parfois il faut de plus toucher une tête orientée vers le haut ou bien incliné vers le bas.
Le tireur lui-même peut aussi se trouver au moment critique dans une position considérablement en deçà du niveau de l'objectif, ou bien très haut au dessus de cet objectif.
Dans ces conditions il est très difficile de toucher la zone correcte, car la zone létale définie par la structure anatomique du cerveau, peut ne pas se trouver dans ces situations au centre de la tête, et cette zone peut changer considérablement en fonction de la position du tireur.
 
Notre objectif dès le début était le développement d'un jeu de cibles absolument universel, qui permettrait une formation tout à fait complète (en y incluant le réglage précis de l'optique), de telle manière, que les cibles puissent également en partie remplacer le « carnet du tireur de précision » en offrant la possibilité de noter directement sur celles-ci les éléments détaillés des conditions de tir.
Notre but était de créer une cible absolument spécifique et multifonctionnelle pour les tireurs d'élite, que l´on pourrait utiliser pour les entraînements réguliers, ainsi que pour les compétitions et notation au tir.
 
Une de nos exigences supplémentaires était comme pour les cibles ESP déjà existantes, d'avoir une définition précise des organes susceptibles d'être touchés (ici le cerveau) sur l'objectif.
L'apparence de ces organes est légère, de manière à éviter que le tireur ne voie dans sa lunette ces zones, même avec un fort grossissement.
Ils doivent être par contre bien visibles de près pour permettre de juger de la précision du tir.
La cible doit comprendre différents scénarios avec des objectifs dans diverses positions et des possibilités de coup au but multiples.
Les cibles sont de plus en partie masquées par différents personnages (otages) ou objet neutres pour augmenter la difficulté du tir.
Les cibles plus difficiles sont prévues pour un tir en position stable (par exemple couché), les cibles faciles permettent au tireur de changer de position et en fonction des instructions de tirer à genoux, assis, debout avec ou sans appui…
 
Après de nombreux échanges avec des tireurs de précision, il a été décidé d'incorporer sur la cible différents scénarios numérotés représentant chacun une action concrète susceptible d'un engagement immédiat au fusil de précision.
Les cibles utilisent des photos réalistes en couleur de personnes masquées ou non, afin que le tireur d'élite, dès sa formation s'acclimate le mieux possible à ses futurs objectifs potentiels.
Cela augmente également sensiblement le réalisme et donc l'attrait pour les programmes de formation et entretient la motivation des participants.
 
En raison de la multiplication de l'engagement de force militaires ou de police en opération extérieures, notamment en Afghanistan ou en Irak, certains scénarios comprennent des personnages susceptibles d'être trouvés dans ces régions.
Les différentes positions des têtes sur la cible par rapport à l´axe de tir sont intentionnelles.
Deux zones sont symbolisées sur tous les personnages : La zone périphérique B qui entraîne la neutralisation de l'objectif sans son élimination, et la zone A, beaucoup plus restreinte, qui entraîne son élimination.
 
Sur certaines cibles la zone périphérique est a proximité d'abris potentiels, car même des impacts sur des protections peuvent entraîner un coup au but en déviant la trajectoire de la balle ou en la fragmentant.
Cela diminue en général les possibilités de mise hors de combat définitives de l'objectif. 
Les personnages neutres ou otages sont également délimités par un trait fin.
Ils ne doivent bien entendu pas être atteints par les tirs.
Les têtes des objectifs sont volontairement plus ou moins masquées par différents objets, afin d'augmenter la difficulté du tir en restreignant le champ de vision du tireur, comme cela se produit souvent dans la réalité.
Cela augmente la difficulté pour le tireur de définir précisément le point à toucher.
Tout cela doit servir en pratique pour gagner en habileté et en vitesse, même dans les circonstances peu favorables, et ensuite de déterminer inconsciemment la zone pour une touche optimale.
 
D'autres photos forcent également le tireur à envisager les meilleures opportunités de tir en cas de protection de la cible par une vitre incliné, ou le tir sur l'arme de l'objectif… 
La partie à gauche sert surtout pour le réglage précis de l'arme utilisée à une distance habituelle de 100m. Deux larges carrés de correction servent à ce réglage.
Le quadrillage sert à une correction rapide de l'optique.
Cela se fait très simplement – Il suffit d'appliquer sur la lunette le nombre de clics verticaux ou horizontaux correspondant au nombre de carrés séparant le point touché du centre de la mire.
L'écart entre les quadrillages correspond aux systèmes de visée utilisés le plus fréquemment.
Un des carrés représente une graduation d'un centimètre à 100m, l'autre permet une correction d'un quart de MOA (minute d'angle) à 100m.
On utilise ce système de la manière suivante : le tireur choisit le carré correspondant à son type d'optique et l'utilise pour régler son fusil.
Ensuite il « confirme » la précision du fusil en tirant sur l'autre carré.
Les deux cibles ont non seulement la croix centrale avec son cercle et son point central en trait épaissi, mais aussi les coins du carré.
Ils permettent une perception bien meilleure de la représentation du viseur sur la cible et un calage parfait des éléments de l'optique en abscisse et en ordonnée.
 
D'après de nombreux experts renommés, la conception même de cette cible de réglage permet d'augmenter sensiblement la précision des tirs et coups au but.
Les autres cinq petites cibles avec la croix centrale servent pour la vérification de la précision et la validation du réglage.
Les cibles ont la forme d'un cercle de diamètre d'un MOA (minute d'angle), car les tolérances d'écarts de touches sur la plupart des fusils modernes de cette catégorie à une distance de 100m ne doivent pas être normalement plus importantes que la taille de cette surface.
La partie inférieure est destinée pour la transcription de toutes les données importantes, comme l'endroit ou a été effectué le tir, les conditions météorologiques et tous les autres paramètres importants pour le réglage.
Cela peut servir plus tard pour un archivage de toute la cible (ou bien pour un archivage seulement de cette partie de la cible), ou bien pour la transcription de toutes les données nécessaires dans le « Journal de tireur d'élite » du tireur concerné.
C'est une aide utile pour une évaluation à long terme des propriétés et capacités de l'arme utilisée, ainsi que de l'habileté de tir du tireur.
Le champ « Target Number » en bas au coin sert pour un marquage bien visible de l'état de la cible.
Le numéro écrit en gros (par exemple au marqueur) facilite ensuite une reconnaissance rapide de la cible concernée et évite de la confondre avec des cibles voisines.
Ceci est avantage important lors de formations ordinaires, ainsi que pendant les compétitions de tir.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Rechercher